Tel

06 72 92 14 60

cabinetaquazen@gmx.fr

Horaires d'ouverture

Mardi- Vendredi- Samedi-Dimanche 11h-22h

cerveau-droit-gauche-art-therapie

Qu’est ce que c’est ?

L’ ART -THERAPIE est une pratique de soin psychique dont l’outil est la création artistique pour tout public. Aucun pré-requis artistique nécessaire

En Art-thérapie le soin est un but, l’art un moyen. L’Art-thérapeute exerce donc en suivant les règles de processus de soin bien définis, mais utilise, pour apaiser  les souffrances psychiques les arguments esthétiques, techniques, émotionnels et relationnels d’une pratique artistique

Cette discipline est différente de la pratique artistique qui, elle, ne propose que ses arguments propres et non un processus de soin élaboré. Si nous comparons l’atelier d’Art-thérapie et l’atelier d’art, nous pouvons affirmer qu’en atelier d’art le sujet est au service de l’objet, en atelier d’art-thérapie l’objet est au service du sujet.

La relation thérapeutique est un pilier fondamental de la psychothérapie, jouant un rôle crucial dans l’efficacité du traitement. Ce lien unique entre thérapeute et client est bien plus qu’une simple interaction ; il s’agit d’un espace de confiance, de compréhension et de transformation. Les recherches dans ce domaine ont mis en évidence l’impact significatif de cette relation sur les résultats thérapeutiques. SUITE

guide médecines douces

L’objectif principal étant l’amélioration de la qualité de vie de la personne et de stimuler la créativité pour renforcer la pulsion de vie

Objectifs : Exprimer ses émotions. renforcer et restaurer l’estime de soi- même. Développer son autonomie. Mieux harmoniser ses relations sociales. Prévenir du burn out. Créer du lien avec Soi et les autres . Accompagnement aux étapes de deuil

Selon les 5 étapes du deuil de Kubler-Ross

le choc-le déni-la colère- la négociation- la dépression -l’acceptation

et d’une 6ème étape qui est la RECONSTRUCTION-RENAISSANCE

l’on peut parler de résilience lorsque le processus est terminé, un apaisement ainsi qu’une juste distance prennent leur place dans notre esprit et dans notre cœur

l’outil art-thérapeutique permet d’accompagner la personne endeuillée étape après étape, production après production, pas à pas vers un apaisement. L’atelier étant le creuset de cet transformation.

On entreprend souvent ce cheminement dans un moment de remise en question, de crise, de deuil, de séparation, etc…

Le saviez-vous ? C’est aussi un savant mélange alchimique :

de cortisol (l’hormone utilisée pour se réveiller le matin et se mettre en action) ralentit. Le cœur bat moins vite, le corps se détend, tandis que le cerveau (du plaisir et de la récompense) sécrète de la dopamine (l’hormone de la joie de vivre).

Plus encore, les endorphines (qui procurent l’impression de bien-être) et l’ocytocine (hormone de l’attachement et de l’amour) – à propos de laquelle il a été démontré qu’elle peut être produite lors d’une écoute musicale – pourraient, par extension, faire partie de l’arsenal chimique qui se déploie en nous face à une œuvre d’art.

Pour qui ? Comment ?

Tout public : enfant, adolescent, adulte, senior

Étape par étape : Prendre rdv

un premier entretien téléphonique ou en présentiel dans l’atelier, permet de faire connaissance, d’évaluer les objectifs de la prise en charge et de prendre le temps de se sentir à l’aise avant de s’engager. C’est l’anamnèse.

Que ce soit pour le patient ou le thérapeute, nous allons travailler avec le temps Chronos et Kairos, il est donc nécessaire de prendre ce temps et d’accueillir ses ressentis.

Vous laissant ainsi la liberté de choisir un autre praticien.

Ensuite, la deuxième étape: la séance suivante se déroulera ainsi « se déposer – la pratique – l’échange »

Puis, les séances suivantes permettront d’exprimer des émotions enfouies et ainsi les étayer grâce à vos productions artistiques

L’art-thérapeute est un clinicien, au chevet de ce que le patient lui donne à voir de ses souffrances psychiques. Il accueille et accompagne sans jugement, amenant l’individu à développer son propre potentiel créatif au service de son bien-être

Ensemble nous posons un objectif en lien avec une problématique que vous aurez exprimée

Vous utiliserez vos sens afin de sonder les messages de votre inconscient, qu’ils soient sous forme de rêves, d’images ou de créations

Vous serez alors en mesure de contacter une charge émotionnelle en lien avec une mémoire qui entrave votre vie: le nœud du blocage. Il n’est pas nécessaire de retrouver des faits, mais de libérer l’émotion et de substituer l’ancien symbole aliénant par la création d’un nouveau symbole réparateur

Cette phase de transformation est importante car les nouvelles représentations sont réparatrices, permettant un apaisement immédiat

OBJECTIFS thérapeutiques que nous fixons ensemble

  • Exprimer ses émotions
  • Renforcer et restaurer l’estime de soi- même
  • Développer son autonomie
  • Mieux harmoniser ses relations sociales
  • Créer du lien : du lien social, être en groupe, y trouver sa place
  • Du lien à soi, à son corps : renouer avec un contact doux à la matière, sa matière
  • Se relier au plaisir
  • Lien entre dedans et dehors. Partir de soi pour aller vers l’extérieur, l’autre, les autres
  • Rencontre de l’autre en soi dans la matière
  • Découvrir le lien entre souffle et posture (geste, mouvement, respiration : ici et maintenant)
  • Faire l’expérience de l’accueil et de la sécurité en groupe
  • S’accueillir soi même et accueillir l’autre
  • Lâcher son juge, oser se lancer
  • Renoncer à la volonté de maîtrise (précision du tracé), se laisser regarder
  • Autoriser le corps à vivre en mouvement (engager son corps dans le geste)
  • Développer la conscience du corps
  • Conscientiser les violences (physiques, psychologiques et sexuelles)
  • S‘enraciner, s’ancrer, prendre appui (se centrer sur soi)
  • Contacter la confiance en l’élan vital, la joie
  • Faire avec lui, ici et maintenant
  • S’exprimer, oser se dire avec ou sans les mots gestes, couleurs, traces…)
  • Se distraire, s’évader
  • Prendre plaisir
  • Réanimer le désir
  • Devenir acteur de sa vie, oser se lancer et rebondir
  • Laisser une trace, prendre recul, voir son chemin se dessiner progressivement : se rassembler
  • Se concentrer (sur son ressenti)
  • construire une aire de solitude afin de recréer une capacité d’être seul sereinement
  • Se reconstruire
  • Être   » qui je suis VRAIMENT  »

Réflexions contemporaines

« L’incapacité d’être seul et ses stratégies addictives qui peuvent en découler questionnent aussi les modes de vie de notre civilisation, dans laquelle la perte de confiance en les autres est grandissante.
Elles questionnent enfin la place que nous donnons ou que nous refusons à la solitude, tantôt en excluant les plus vulnérables, tantôt en créant de nouvelles formes d’aliénation aux autres.
Elles révèlent la nécessité absolue pour chaque individu de posséder une aire de solitude pour son équilibre psychique, que la cure devra recréer lorsque des empiétements auront entravé son existence. Il s’agit alors non pas dans ces cures de « déconstruire », mais bien de « construire » une aire de solitude afin de recréer une capacité d’être seul. »

C. Audibert disciple contemporaine de D. Winnicott

La thérapie holistique

La thérapie holistique prend en considération la personne dans sa globalité physique, psychologique, existentielle et spirituelle. Sachant que ces espaces sont en lien et en mouvements perpétuels. Les thérapeutes accompagnent les personnes malades ou en prévention, vers une démarche de compréhension psychosomatique, holistique et d’utilisation de leur potentiel personnel d’autoguérison et de mieux être.

Elle permet à la personne d’utiliser en complément des traitements médicaux toutes les ressources nécessaires à une santé globale

Organisation Mondiale de la Santé – OMS :
« La santé est un état de complet Bien-être Physique, Mental et Social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité »

Les 191 Etats Membres de l’OMS ont approuvé cette ambitieuse définition le 7 avril 1948

Le thérapeute holistique a la volonté de vous accompagner dans cette APPROCHE GLOBALE DE LA SANTE en vous donnant à chacun les moyens de l’atteindre

L’art-thérapie, reconnue par l’OMS

En s’appuyant sur plus de 900 publications scientifiques, l’Organisation Mondiale de la Santé a publié un rapport en 2019 démontrant l’influence positive que les arts peuvent avoir sur la santé. Au-delà de l’apport thérapeutique auprès des malades, le rapport souligne également les bienfaits de l’art tout au long de la vie, du stade gestatif à la fin de vie : le théâtre peut renforcer le bien-être et limiter l’exposition à de la violence ; le chant, améliore l’attention, la mémoire épisodique et les fonctions exécutives.Le rapport porte enfin des recommandations quant aux politiques à mener pour encourager l’art-thérapie à tous les niveaux, de la formation des professionnels de santé à l’introduction ou le renforcement de ces activités dans les prescriptions médicales.

ÉTHIQUE


IRFAT Institut de Recherche et de Formation en Art-Thérapie – Code APE : 9499 Z – SIREN : 419 843 123 – SIRET : 419 843 123 00045 – n° formation continue : 938 401 895 84 – n° RNCP : 27646 – Tous droits réservés https://www.irfat.com/

Cette discipline est définie et réglementée par le code de déontologie de la Fédération Française des Arts-Thérapeutes http://Code-deontologie-Ffat.pdf & https://www.ffat-federation.org/

L’objet du syndicat est l’étude et la défense des droits et des intérêts matériels et moraux tant collectifs qu’individuels de ses adhérents arts-thérapeutes. 

Je fais partie d’une Association Grenobloise des Arts-Thérapeutes AGAT

art-thérapie-a-domicile-isere-drome